10 choses à savoir sur Slim & Slam

10 choses à savoir sur Slim & Slam

1. Leurs vrais noms !

Slim & Sam était un duo de musiciens de Jazz de la fin des années 1930s au Swing et à l’humour incomparables. Il était composé du guitariste / chanteur Slim Gaillard et du bassiste Slam Stewart.

2. Leur premier enregistrement

Le premier enregistrement du duo a lieu pour la chanson « Flat Foot Floogie » qui est aussi leur plus grand succès en plus d’être une des chansons préférées des danseurs swing.

3. Slim Gaillard était multi instrumentiste

Gaillard savait non seulement chanter et jouer du piano mais aussi du piano les mains à l’envers comme Harpo marx des marx Brothers ou jouer de la guitare derrière la tête bien avant Jimmie Hendrix !

C’était déjà un entertainer recherché au début des années 1930 avec un numéro de Vaudeville (voir ci contre) au cours duquel il jouait de la guitare tout en dansant des claquettes (un autre instrument : percussif ) !

4. Slam Stewart avait son propre quintet

Stewart a fait quelques enregistrements précoces avec son «Slam Stewart Quintet» avec le vibraphoniste Red Norvo pour Continental Records (Sepia Swing.)

5. Slim Gaillard a inventé une nouvelle langue..

En plus des huit langues qu’il maîtrisait, Slim est aujourd’hui considéré comme le père de la langue Voutie (Jive – Speak en Anglais): Cette langue imaginaire qu’il baptise « Vout » dont il est le seul locuteur et dont il fit même un dictionnaire.

A base d’onomatopées et d’autres langues : bien sûr on n’y comprend rien ce qui est très drôle et qui fait tout le charme des chansons de Slim and Slam !

Anecdote : Slim aurait inventé le mot «Groovy» !

L’écoute de « Vol Vist Du Gaily Star » montre de l’inventivité de Slim Gaillard qui oscille ainsi entre Turc, Allemand et Anglais et du Voutie donc !

6. Une mine de tubes pour les danseurs

Dans le répertoire des ces 2 géants du Jazz un peu oubliés, on adore aussi d’autres chansons comme Cement mixer, Jump session qui commence par (The rythm is jumping) et la joyeuse et géniale Tutti Frutti: un mine de tubes bien connus des danseurs de Lindy Hop et de Swing en général mais aussi un régal pour les oreilles !

7. « Scotchin with Soda » a inspiré un danseur Lithuanien

Slim and Slam sont donc d’incontournables artistes des playlists de nos soirées swing.

Peter Kepič de Lithuanie est allé encore plus loin avec cette chouette chorégraphie que nous lui avons emprunté et que nous enseignons aussi à Aixtraswing: regardez régulièrement nos événements pour voir quand a lieu le prochain stage  🙂

8. On les voit dans Helzapoppin’

Juste avant la scène de Lindy Hop la plus délirante jamais tournée a cinéma et chorégraphiée par un certain Frankie Manning, on voit nos 2 compères (Slim au piano et Slam à la contrebasse).

Comment vous ne savez pas de quoi on parle ? Eh bien ! On a le plaisir immense de vous faire découvrir et de partager cette vidéo avec vous (en version colorisée par Black Pepper Swing, nos homologues d’Helsinki: la danse commence à 2:40 😉

9. Slim & Slam leurs tubes, Boris et le président Macron !

Slim & Slam en ont écrit des dizaines, mais au fait qui a inventé le mot tube?

Le mot tube aurait été inventé par l’écrivain et  trompettiste de Jazz Boris Vian, pardon Emmanuel Macron (qui en est le parfait sosie !)

10. C’est quoi le Vaudeville ? Repères historiques

Slim Gaillard a commencé dans le vaudeville mais aux États-Unis et au Canada,  ce terme « vaudeville » a un sens différent de celui de comédies aux amants dans le placard et aux portes qui claquent qu’on connait en France.

A partir des années 1880, les Vaudeville étaient des spectacles de music-hall, qui connurent un grand succès jusqu’au début des années 1930. Un spectacle vaudeville typique comportait une série de courtes scènes ou représentations, regroupées sur une affiche commune, et mettant en jeu des artistes indépendants. Il pouvait inclure des musiciens, des chanteurs, des danseurs, des comédiens, des animaux dressés, des illusionnistes, des imitateurs, des jongleurs, des acrobates et même des démonstrations techniques, comme les premières projections cinématographiques.

Le genre du vaudeville américain s’est développé à partir de nombreuses sources de la culture populaire américaine, comme les concerts de saloon, les minstrel shows, les freak shows, les dime museums, et le new burlesque.

Copyright Aixtraswing (c) 2020

Sources: Wikipedia

Photos: Getty images

CLOSE

Aixtraswing c'est 5 ans d'expérience dans l'enseignement des danses Swing et l'événementiel.

  • 06.46.51.46.45
  • activités : 37 Boulevard Aristide Briand Aix
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
new
×