To Swing or not to Swing? That is the question..

To Swing or not to Swing? That is the question..

Swing, Rock, « RockSwing », Westcoast-« Swing » et débats..

Depuis quelques années, on entend de plus en plus de gens dire

– Je danse le Swing, c’est top !

– Ah oui tu fais du Lindy Hop ?

– Non je danse le West Coast ou non, je fais du « Rockswing » !! :-0

On trouve que c’est cool que chacun puisse danser, trouver sa musique et sa danse que ce soit les danses de la famille du Swing comme le Lindy Hop, le Charleston, le balboa ou le Boogie qui se dansent sur du Jazz ou celles qui ne swinguent pas comme le Rock, Salsa, Bachata, Tango qui se dansent sur d’autres musiques mais il ne faut pas tout mélanger..
A Aixtraswing, on apprécie beaucoup de genres musicaux comme l’électroswing, les reprises modernisées des grands standards de jazz mais ce qui nous touche avant tout, c’est la musique vivante des groupes de Jazz en direct (on a un faible pour le style New Orleans cuivré ou le Jazz Traditionnel).

Il est important de préciser les choses pour les néophytes, car pour nous, l’expression « Rock-Swing » qu’on voit fleurir partout depuis 2019, ça sonne vraiment bizarre…

C’est un un peu comme de marier le Métal et Musique Classique: Ladies and Gentlemen (with long hair !) : welcome to the Hellfest-ival d’art Lyrique !

2 liens marrants à ce propos:

RYTHME ET MUSIQUE

Bref, c’est marrant mais comme dirait Gaston Lagaffe en dans la BD du génial Franquin mais « et si on danse ? »

Du point de vue musical pour commencer: les Danses Swing se dansent sur du Jazz (qui swingue)

Le Rock se danse le plus souvent sur de la musique rock et le Westcoast sur du R’nB. On danse sur le même nombre de temps qu’au swing (8 et 6 temps pour le west coast, 6 voire 4 temps pour le rock)

Mais il y a une petite chose qui change dans la musique et la danse et qui fait toute la différence avec le Swing: on l’entend dans la musique si on prête l’oreille et on le voit dans la danse  au Rock et en Westcoast. Les danseurs se référent le plus souvent aux temps impairs qui sont particulièrement marqués dans ces musiquesOn a choisi 2 chansons qu’on aime bien sur lesquelles on a tous dansé à un mariage ou une fête: elles sont parfaites pour illustrer le propos, car le temps fort y est carrément martelé: on peut l’identifier et compter facilement : 1,(2), 3, (4),5, (6), 7 (8)

    • « Le Jerk » de Thierry Hazard tube pop rock de l’année  1990

    • « DJ Got Us Fallin’ In Love » tube RnB de Usher de l’année 2011

Depuis Bill Haley and the Comets et son « Rock around the clock » qui a tout lancé en 1955 (et immédiatement ringardisé le Jazz chez les jeunes de l’époque), le rock a été protéiforme et prolifique: la filiation entre Rock, Boogie woogie ou Hip hop et leur ancêtre commun le Lindy hop (oui, oui !) est indéniable.

Spécificités des danses Swing

En danses Swing (Lindy, Solo jazz, blues, balboa et boogie), on met l’accent sur des choses dures à acquérir au début pour disons le presque tout le monde (et parfois plus si on est Français qu’on vient dur rock ou de la salsa ou qu’on n’a jamais dansé : j’ai nommé le bounce (ce « rebond des genoux » qui n’existe pas dans le rock ou on marche ni dans le west coast où on glisse et qui donne toute l’aspect bondissant et léger des Lindy Hoppers).

Ce bounce existe bien dans le Hip Hop (filiation évidente là aussi) mais est fait différemment (plus marqué bad boy attitude avec le torse avec un contrôle pas évident du tout ! 🙂

En danses Swing, les corps des danseurs traduisent les temps faibles (2,4,6 et 8) du jazz qu’on appelle aussi l’after-beat, la respiration ou le relâchement: le déplacement des corps ainsi que la connexion loose, le strech et  la posture prennent dès lors toute leur importance.

En résumé le Rock et le West coast swing ne swinguent pas et associer le mot Swing à Rock ou à West Coast, c’est comme le mariage de la carpe et du lapin niveau rythmique.Du coup, les rockers marquent les impairs et clappent sur 1, 3, 5 et 7 quand les lindy hoppers clappent sur les pairs 2, 4, 6 et 8.

Sur quelles musiques danser le Swing ?

A Aixtraswing, on aime surtout le Jazz des années 1920 aux années 1950 : mélodique, rythmique et immédiatement plaisant à l’oreille d’artistes un peu oubliés comme Fats Waller, Benny Goodman, Chick Webb, Jimmie Lunceford mais on prend aussi plaisir aux plus connus Louis Armstrong, Count Basie, Glenn Miller et nos « Frenchies » DJANGO Rheinardt et Stéphane Grappelli qui faisaient « de la musique de danse » au sens noble

Ces artistes avaient un SWING, une énergie et une JOIE incroyables dans leur musique qui fait encore danser au 21e siècle !

On finit donc cet article par vous inviter à venir découvrir le jazz qui swingue aux pratiques et événements Aixtraswing dont les playlists ont été testées et approuvées par les danseurs et sont régulièrement renouvelées ^_^

On défend évidemment l’authenticité historique de la musique sur laquelle sont nées le Lindy Hop et  lesdanses Swing.Image de la Frankie Manning Foundation

« It don’t mean a thing, if it ain’t got that Swing » disait Duke Ellington.comme dans un manifeste: on ous laisse avec une chanson qui mettra tout le monde d’accord: Little White Lies et la voix superbe d’Ella Fizgerald

Copyright © Aixtraswing 2019

En savoir plus sur l'asso

 

CLOSE

Aixtraswing c'est 5 ans d'expérience dans l'enseignement des danses Swing et l'événementiel.

  • 06.46.51.46.45
  • activités : 37 Boulevard Aristide Briand 13100 Aix 3 parkings à proximité immédiate
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
new
×