Tel: 06 64 34 62 36       aixtraswing@gmail.com          

5 choses à savoir sur Frankie Manning

5 choses à savoir sur Frankie Manning

Dans toutes les danses il existe des danseurs et danseuses illustres : en claquettes on pense immédiatement à Fred Astaire et Ginger Rogers ou à l’immense Gene Kelly, le danseur de Chantons sous la pluie. En classique, les Russes Noureiev, Barychnikov, en Jazz Joséphine Baker, plus proche de nous Michael Jackson bien sûr.

Pour tous ces noms célèbres, il existe des danseurs moins connus du grand public mais tout aussi importants : Les Nicholas Brothers, Gregory Hines et un certain Frankie Manning, Frankie pour les Lindy Hoppers du monde entier: 

1. Frankie n’aurait jamais dû être danseur car il était trop raide !

Sa mère qui dansait régulièrement au Renaissance Ballroom, lui dit un jour après avoir dansé avec lui en 1927: « tu ne seras jamais danseur, tu es bien trop raide » ! Manning aimait vraiment sa mère et pour lui plaire, il commença à écouter des disques sur un Phonographe dans sa chambre et à s’entraîner à danser avec un balai ou une chaise en essayant de se « déraidir ». Quelques années plus tard et après une pratique intense, il commença à fréquenter le Savoy Ballroom de Harlem où on trouvait les meilleurs danseurs. Il devint finalement un Cat du prestigieux « Cat’s Corner » le coin des chats où les meilleurs se retrouvaient !

2. Frankie a inventé les « Air steps » ou acrobaties au Lindy Hop

En 1935, lors d’une compétition de danse, Frankie et sa partenaire, Frieda Washington, réalisèrent la toute 1ère acro dans une compétition de danse Swing contre un certain « Shorty » George Snowden, et sa partenaire, Big Bea, au Savoy Ballroom.

L’acrobatie effectuée était un « back to back roll » (rouleau dos à dos) sur la chanson « Down South Camp Meeting » : Frankie avait redemandé cette chanson entendue plus tôt dans la soirée à Chick Webb et son orchestre. L’acrobatie parfaitement exécutée sur la musique a étonné plus de 2000 spectateurs.

3. Frankie a travaillé à La Poste pendant 30 ans!

En 1935, Herbert White organise les meilleurs danseurs de Lindy hop du Savoy Ballroom en une troupe professionnelle les Whitey’s Lindy’s Hoppers. Frankie créé les premières routines Lindy Hop de la troupe. Il était donc le chorégraphe de facto mais sans que ce titre ne lui soit donné. La troupe a beaucoup tourné et a fait plusieurs films entre autres avec la danseuse Norma Miller, connue aussi sous le nom de Queen of Swing. La troupe est dissoute lorsque de nombreux danseurs partent à la guerre. Manning lui-même a servi dans l’armée américaine. Après la guerre, en 1947, Manning créé une nouvelle troupe, les Congaroos qui ne trouvera pas le même succès. Après la dissolution des Congaroos en 1955, Manning s’engage dans une carrière au sein du service postal des États-Unis. Il y restera 30 ans.

4. Son objectif: répandre la joie du Lindy Hop

En 1982, Al Minns, un ancien membre des Whitey Lindy Hoppers, a commencé à enseigner le Lindy Hop au Sandra Cameron Dance Center, où il a présenté le Lindy Hop à une nouvelle génération de danseurs. Avant de mourir en 1985, il a dit à ses étudiants que Manning, un autre membre survivant de Lindy Hoppers de Whitey, vit également à New York.

En 1986, l’année où Madonna devgient n°1 des charts avec « Papa Don’t Preach » et où Tom Cruise affole les minettes et les minets avec Top Gun, la danseuse Erin Stevens et Steven Mitchell contactent Manning et lui demandent de leur enseigner le Lindy Hop. Manning refuse d’abord avant finalement d’accepter de les rencontrer; il était sceptique quant au fait qu’une génération beaucoup plus jeune serait vraiment intéressée par le swing ou le Lindy. Cependant, Mitchell et Stevens retournèrent en Californie et participèrent à la propagation du Lindy Hop sur la côte ouest et dans plusieurs régions des États-Unis. Ainsi, le renouveau du swing commença.

La même année, Lennart Westerlund, un danseur Suédois, contacte Manning et l’invite en Suède pour travailler avec sa troupe The Rhythm Hot Shots (troupe qui continue aujourd’hui sous le nom Harlem Hot Shots .

Frankie voyage donc en Suède en 1987 et y retourne chaque année à partir de 1989 pour enseigner au Herräng Dance Camp devenu la Mecque des danseurs de Swing (si ton prof ne connaît pas, suggère lui un séjour là bas !).

Manning entame ainsi sa deuxième carrière dans la danse: parcourir le monde en tant que prof et inspirateur de renom. Il dansera jusqu’à près de 90 ans et meurt à Manhattan le 27 avril 2009 à l’âge de 94 ans.

5. Il existe une fondation et une rue Frankie Manning

Avant sa mort en avril 2009, la ville de New York organise un événement de danse Lindy Hop spécial pendant le week-end du Memorial Day. L’événement, Frankie 95, Frankie Fest, s’est déroulé à sa mémoire et a rassemblé des profs du monde entier. En prévision de l’événement, le Shim Sham (une danse du swing en ligne depuis longtemps associée à Manning) et une routine ont été chorégraphiées spécialement pour la célébration de Frankie 95 par le célèbre danseur swing et instructeur de Lindy, Peter Strom.

Le dimanche du Frankie 95, les records du monde Guinness à Central Park, y compris celui du plus grand nombre de personnes « à Shim Shammer » simultanément au même endroit. Aixtraswing reprendra cette idée pour les Swing sessions 2015 et 2016 avec le plus grand Shim sham du Sud Est !

Les fonds récoltés lors de cet événement de cinq jours ont été utilisés pour créer la fondation Frankie Manning. Manning a été intronisé au Temple de la renommée de M. et Mme Cornelius Vanderbilt Whitney au Musée National de la Danse en 2009.

Le 4 juillet 2012, une route du village de Herräng, en Suède (le lieu de rassemblement des Lindy Hoppers du monde entier), a été nommée en l’honneur de Manning à l’occasion du 30e anniversaire de ce stage de danse devenu énorme.

 

Copyright © Aixtraswing 2019

CLOSE

Aixtraswing c'est 5 ans d'expérience dans l'enseignement des danses Swing et l'événementiel.

  • 06.64.34.62.36
  • activités : 37 Boulevard Aristide Briand Aix
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
×