10 règles pour danser le Swing en social

Danser le Lindy Hop en social peut s’avérer plus ou moins sympa et souvent, l’enfer c’est les autres ! Vous pouvez danser depuis des années dans l’ignorance de ces 10 règles simples mais on pense que c’est mieux de les partager avec vous: alors que vous soyez à un bal, une pratique fréquentée ou pour se préparer aux soirées endiablés d’un festival international de danses Swing, lisez nos 10 conseils pour bien danser en social

 

1. Gérer son espace de danse et son environnement

Sur un dancefloor bondé, comment ne pas gêner les autres couples? Commencez par lever les yeux ! Les débutants peuvent avoir besoin de beaucoup de place mais pour ne pas gêner l’évolution des couples plus confirmés, ne pas regarder ses pieds mais autour de soi comme au volant d’une voiture c’est primordial: ceci est particulièrement vrai pour les leaders qui dirigent leur partenaire: il faut regarder dans la direction où on envoie son partenaire et derrière soir quand on charlestone side by side AVANT de reculer.
Il faut donc anticiper la place nécessaire;

Plus il y a de monde, et plus il nécessaire de danser petit, en réduisant la taille des pas et l’amplitude des figures.
Il y a eu contact voire collision? Keep cool ! Même si c’est la faute de l’autre couple,  on s’excuse, on échange un regard confus, on montre par un geste de la main ou un sourire que l’on est désolé.

2. Inviter et oser inviter même les débutants (es)

Une tendance naturelle est de rester entre partenaires, élèves de la même classe ou pratiquants d’une  même structure. Or, danser avec beaucoup de gens différents vous aidera à mieux danser (et être une meilleure personne !): danser avec des personnes de niveau inférieur permet de s’améliorer car on doit compenser les erreurs du partenaire et danser avec quelqu’un de meilleur que soi oblige à pousser son niveau un cran plus haut. N’attendez pas d’être invité par un homme ! En Lindy, beaucoup de femmes sont leaders et timidement de plus en plus d’hommes s’essaient comme Followers.

 

3. Refusez avec politesse

Si une personne est mal polie, a eu des gestes déplacés lors d’une précédente danse, c’est une raison parfaitement valable de refuser une danse. On peut aussi simplement refuser d’enchaîner une danse supplémentaire (dans les grands festivals, on danse en général 2 danses à la suite, le rythme étant souvent différent afin de tester l’alchimie sur une danse plus ou moins rapide).
Une autre bonne raison de refus est lorsque l’on a promis auparavant la danse à quelqu’un d’autre ou tout simplement quand on est fatigué(e) : dans ce cas, retournez un peu plus tard inviter la personne « rejetée » auparavant.

 

4. Pas de reproches, pas de leçons


En social à moins que votre partenaire ne vous demande explicitement des commentaires sur sa danse, évitez de lui en faire!  Cette règle s’applique aussi aux profs: stopper une danse pour passer en mode explication est gênant voire humiliant pour celui ou celle qui reçoit les conseils. Quand une passe échoue, peu importe qui est responsable,  on continue danser et à sourire.
En soirée, on est là pour prendre plaisir à danser ensemble sans jugement. En revanche, les compliments à la fin de la danse sont bienvenus.

 

5. Pas de monopole

Même des danseurs qui sont en couple dans la vie,  n’ont pas d’excuse pour rester inséparable sur le dancefloor. En danse sociale on change de partenaire. Sinon, autant rester dans son salon au lieu d’aller à une soirée de danse sociale dont l’objet est par définition de danser avec d’autres personnes.

 

6. S’adapter au niveau du partenaire

Quand 2 partenaires n’ont pas le même niveau, le danseur ou la danseuse plus expérimenté(e) doit s’adapter. Si un leader plus avancé par exemple ne connaît pas les capacités du follower, il commencera avec des figures simples pour déterminer le niveau de confort avant d’envoyer directement des acrobaties !
Les danseuses qui dansent avec un partenaire d’un moindre niveau doivent également se restreindre quelque peu dans leurs variations qui peuvent dérouter un débutant.

 

7. Respect, courtoisie et espace sûr

La danse crée une proximité inhérente  entre 2 personnes. L’hygiène est donc importante (haleine, chaussures et vêtements dédiés à la danse pas ceux portés toute la journée…) mais encore plus le comportement entre partenaires : en Swing il n’y a pas de côté macho, de rôles sexués comme dans d’autres danses mais il faut un minimum de savoir vivre : les Anglo saxons ont mis en place Safe space in Swing dance. Nous prenons ce sujet très au sérieux à Aixtraswing: vous êtes témoin d’un comportement anormal voire abusif (gestes déplacés, pression pyschologique d’un groupe sur une personne, discrimination quelconque,  etc..) vous pouvez venir en parler en toute confidentialité avec notre équipe ou avec un(e) autre adhérent(e) ou bénévole de l’asso

 

8. L’occasion rêvée de s’habiller vintage

Pratique et soirée sont très différentes: en soirée on s’habille: et on n’hésite pas à arborer le look chic et glamour des années swing (en mode, on a rien fait mieux depuis ou presque !)

 

9. Sourire et regarder l’autre

Danser à 2 c’est  vivre un moment de partage et de rencontre avec le patenaire: vous dansez pour l’autre, pas pour épater la galerie ou pour regarder vos pieds ! C’est un exercice difficile quand on a été invité par une personne que l’on n’apprécie pas, quand on est fatigué, ou encore quand notre vie quotidienne ne prête pas à sourire. En acceptant une danse, on doit réussir à mettre ses problèmes de côté, oublier le travail et dégager une attitude positive: la musique et l’ambiance à Aixtraswing y font pour beaucoup mais on compte sur vous aussi/ Le swing c’est même le meilleur antidépresseur  endogène : musique joyeuse et danse 100% fun !

 

10. Remercier et raccompagner

A la fin de la danse, les deux partenaires se remercient et un simple sourire ne suffit pas. On ne répond pas non plus « mais de rien » car chacun a passé du temps et fait la même faveur à l’autre en dansant !

Votre danse (ou votre 2e danse) est terminée? Evacuate the dancefloor ensemble et laissez la place aux autres couples déjà formés!


Autrefois, à la fin de chaque danse, le couple se tenait par le bras jusqu’en bord de piste. Sans aller jusque là, ne plantez pas votre partenaire pour vous jeter frénétiquement sur une autre personne ! Ramenez votre partenaire en bord de piste à moins que la piste soit bondée ou qu’un autre partenaire vous saute dessus avant ! 🙂

Copyright © Aixtraswing 2019

Venez pratiquer !
CLOSE

Aixtraswing c'est 5 ans d'expérience dans l'enseignement des danses Swing et l'événementiel.

  • 06.46.51.46.45
  • activités : 37 Boulevard Aristide Briand 13100 Aix 3 parkings à proximité immédiate
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
new
×